© Tsurumaikada / Kodansha Ltd.

Le Japon est reconnu comme l’un des meilleurs pays au monde dans le domaine du patinage artistique. Cependant, l’accès au prestigieux championnat national, qui se déroule chaque année, est réservé à une poignée de privilégiés. Tsukasa, un ancien athlète, a vu son rêve se briser après s’être consacré corps et âme à ce sport. Quant à elle, Inori, âgée de 11 ans, nourrit le rêve de devenir une grande patineuse, bien que personne ne croie en elle. Le destin réunit ces deux êtres sur la glace, et ensemble, ils se préparent à conquérir le monde avec une motivation sans égale !

SUR LA GLACE... RARES SONT LES PATINEURS CAPABLES D’EXÉCUTER LEURS FIGURES À LA PERFECTION. faisant même oublier qu’ils évoluent sur un sol glissant. et accomplissent avec grâce des danses fascinantes… toutefois, certains défient les lois de la gravité… ILS REPRÉSENTENT "L’ÉLITE" DU PATINAGE ARTISTIQUE. POUR ACCÉDER À CE MONDE FABULEUX…

NOUS, JEUNES ÉLÈVES REMPLIS DE RÊVES… QUI NOUS SOMMES LANCÉS DANS L’AVENTURE SANS EN CONNAÎTRE LE PRIX… DEVONS NOUS PRÉPARER À FAIRE DES SACRIFICES CONSIDÉRABLES. 1re note Le génie de la glace TSURUMAIKADA

tsukasa… tsukasa ? c’est la fin ?

encore raté… DEUX ANS PLUS TARD… NAGOYA, DÉPARTEMENT D’AICHI. en même temps… la concurrence est rude pour intégrer les grands spectacles. une fois à yokohama, je ferai de mon mieux pour réussir la prochaine audition. le travail tous frais payés que vous m’avez proposé m'a permis de faire des économies. ce n’est que partie remise ! en plus, j’aimerais bien avoir le rôle principal… merci pour votre aide pendant ces deux a… à ce propos… j’aimerais que tu nous laisses prendre en charge les frais nécessaires à la pratique du patinage. ! 5

quand tu danses sur la glace… tu es lumineux. et je l’ai de nouveau regardé. en faisant les cartons, je suis tombé sur le dvd de ta participation au championnat national… hein ? comment ça ? si tu as dû arrêter, c'est pour des raisons finiancières. je regrette de ne pas avoir pu t’aider à cette époque. mais… monsieur kago, à ce moment-là, vous n’aviez pas… c’est pour ça que… j’aimerais que tu me permettes de te donner un coup de main, aujourd’hui. je veux que tu puisses poursuivre ton rêve. …

on va plus vivre ensemble, tsukasa ? pourquoi tu as refusé ? yô… papa a dit qu’il t'aiderait pour que tu puisses patiner. oh… mais papa veut t'encourager… j’ai trouvé un autre boulot jusqu’à la prochaine audition. j’ai déjà beaucoup trop profité de sa gentillesse. je ne veux pas que notre précieuse relation se détériore à cause de questions d’argent. … 7

tu faisais… du patinage artistique en couple, c’est ça ? tu as participé au plus grand championnat du japon. oui ! on était deux, mais c’était de la danse sur glace.* et comme je sais que je peux aussi compter sur ton soutien, je vais me donner à fond ! dans ce cas, pourquoi tu pourrais pas faire un travail en rapport avec le patinage ? je me pose la même question… LA PLUPART DES PATINEURS ARTISTIQUES QUITTENT LE MILIEU À LA FIN DE LEURS ÉTUDES. LA CLÉ POUR ESPÉRER VIVRE DE CE SPORT… MAIS DANS L’OMBRE, SAVEZ-VOUS COMBIEN DE CANDIDATS RATENT LA MARCHE POUR ACCÉDER AUX COMPÉTITIONS INTERNATIONALES ? NOTRE PAYS DONNE NAISSANCE AUX MEILLEURS PATINEURS DU MONDE. c’est d’être bien classé au championnat national japonais. les autres gagnent leur vie en devenant professionnels, en se produisant dans des spectacles sur glace, ou encore en se reconvertissant en coachs ou chorégraphes. mais cela ne concerne que les athlètes les plus prestigieux du japon. * NDE : IL NE FAUT PAS CONFONDRE DANSE SUR GLACE ET PATINAGE ARTISTIQUE. LA PLUS GROSSE DIFFÉRENCE RÉSIDE DANS LE FAIT QU'IL N'Y A QU'EN PATINAGE ARTISTIQUE QUE LE PATINEUR PEUT PRÉSENTER ET TRAVAILLER DES SAUTS.

C’EST COMME ATTEINDRE LE "KOSHIEN*", POUR LES LYCÉENS QUI PRATIQUENT LE BASEBALL EN CLUB. CET ÉVÉNEMENT EST LE RÊVE DE TOUS LES PATINEURS. LES MEILLEURS LAURÉATS PEUVENT CONCOURIR AUX ÉPREUVES MONDIALES. CEPENDANT… cette année encore, elles ont battu un record du monde. il est pas normal, ce podium… pourquoi on doit se battre contre le boss de fin avant les boss classiques ? SES ATHLÈTES SONT TELLEMENT BONS QUE LA VICTOIRE ET LA DÉFAITE NE SE JOUENT QUE SUR QUELQUES DIXIÈMES DE POINTS, ÉLEVANT LA DIFFICULTÉ DE CE TOURNOI NATIONAL À UN NIVEAU QUASI MONDIAL. LE JAPON EST UN PAYS DE PATINEURS DE HAUT NIVEAU. MALGRÉ LEUR TALENT, LA PLUPART RENONCENT À CONTINUER VERS LA VOIE PROFESSIONNELLE ET SE TOURNENT VERS UN AUTRE CHOIX DE CARRIÈRE. MÊME S’ILS ONT MISÉ TOUTE LEUR VIE SUR LE PATINAGE, SEULE UNE POIGNÉE D'ATHLÈTES PARVIENNENT À REMPORTER LEUR BILLET D’ENTRÉE POUR LE CHAMPIONNAT NATIONAL… et ! lycéennes, 1re participation * NDT : TOURNOI DE BASEBALL LYCÉEN MAJEUR AYANT LIEU TOUS LES ANS. 9

IL Y A DES GENS QUI, COMME MOI, COMPTENT SUR LEUR EXPÉRIENCE POUR INTÉGRER LA TROUPE D’UN SPECTACLE SUR GLACE, MAIS QUI ENCHAÎNENT LES ÉCHECS AUX AUDITIONS… ET SE RETROUVENT CONTRAINTS DE VIVRE DE PETITS BOULOTS. SANS EMPLOI FIXE (26 ANS) pourquoi… j’ai l’air aussi nul que ça quand je patine seul ?! aïe ! tu pourrais au moins t’excuser… … immense monsieur soudainement apparu devant ses yeux euh… … 10

ON DIT QUE POUR ESPÉRER ATTEINDRE LE CHAMPIONNAT NATIONAL, IL FAUT COMMENCER LE PATINAGE DÈS CINQ ANS.* ils sont nombreux, pour un jour de semaine… il est déjà 16 heures, les écoliers arrivent… MA SITUATION SERAIT PEUT-ÊTRE DIFFÉRENTE, AUJOURD’HUI… SI JE M’Y ÉTAIS MIS SÉRIEUSEMENT À CET ÂGE… 14 ans ? un collégien qui débute ? et tu veux devenir un champion ? tu n’y arriveras jamais ! d’ailleurs… est-ce que tu as seulement de quoi payer l’inscription dans un club ? il aurait fallu commencer bien plus tôt. les entraîneurs sont trop occupés à former les athlètes de demain. personne ne voudra donner de cours à un garçon dont le potentiel est déjà limité. * NDE : CELA PEUT VARIER SELON LES PAYS, MAIS LA MOYENNE D'ÂGE POUR COMMENCER LE PATINAGE SE SITUE ENTRE 3 ET 5 ANS.

PUIS, QUAND J’AI EU 20 ANS… JE M’ENTRAÎNAIS AUSSI DANS MON COIN ET J’ENCHAÎNAIS LES PETITS BOULOTS POUR POUVOIR PAYER LE PRIX D’ENTRÉE DE LA PATINOIRE. À LA PLACE, J’AI SUIVI DES COURS COLLECTIFS. TU NE POURRAS RENCONTRER AUCUN ENTRAÎNEUR SANS FAIRE PARTIE D'UN CLUB. UN ENTRAÎNEUR EST VENU ME VOIR ET M’A DIT : "SI TU VEUX FAIRE DE LA DANSE SUR GLACE, JE PEUX T’ENTRAÎNER." JE ME SUIS ALORS RENDU COMPTE QUE ME RECONVERTIR À LA DANSE SUR GLACE ÉTAIT MA DERNIÈRE OPTION POUR ESPÉRER VIVRE DU PATINAGE. c’est ainsi que j’ai renoncé à mon rêve de devenir patineur solo… face à cet entraîneur tombé du ciel.

J’AI MODIFIÉ MON RÊVE, POUR ME CONFORMER À LA RÉALITÉ QU’IL M’ÉTAIT POSSIBLE D’ATTEINDRE ET POUVOIR GARDER UN LIEN AVEC LE MONDE DU "PATINAGE ARTISTIQUE". DE PATINEUR ARTISTIQUE SOLO À DANSEUR SUR GLACE. D’"ATHLÈTE CONFIRMÉ" À "RÔLE DANS DES SPECTACLES". ma vie est sans cesse contrôlée par des histoires d’argent… bon, rentrons à la maison… hm ? ils n’ont fait aucune rénovation… cet endroit n’a pas du tout changé.

qu’est-ce qu’elle faisait derrière le comptoir de location de patins ?

mais je voudrais procéder à une vérification. excusemoi… bonjour ! tu es toute seule ? tu peux me montrer ton billet, s’il te plaît ? tu as payé l’entrée ? 15

même si c’est une gamine, elle n’a pas le droit de frauder ! hep là ! deux secondes ! hm ? quoi ? ah, attendez, cette petite est… ?! elle s’enfuit ! Rancœur personnelle > Sens de la justice

je rêve ?! ! eh ben…

heiiin ?! ? attends ! hééé ! où est-ce que tu grimpes, comme ça ?! descends tout de suite !

snif… ough… ough… ough… t’es pas bles… hé… ça va, arrête de pleurer. ne mourez pas… ouin… THÉ D’ORGE oh… j’ai perdu connaissance ? ! eurgh ! eurgh ! kof ! kof !

en échange, il te laisse accéder à la patinoire ? en gros, t’as le droit d’y entrer gratos, c’est ça ? tu donnes des vers de terre au monsieur de l’accueil ? quoi ? et il me laisse entrer en échange d’un sac… monsieur sekoma aime bien nourrir les oiseaux… mais c’est vrai ! désolé… je n'y crois pas une seconde… je dis la vérité ! de vers de terre ! 21

en échange de ces vers de terre ! ? ok, ok ! j’ai compris ! pas la peine de me les montrer ! je déteste tout ce qui ressemble à un serpent… c’est juste le contre-coup… mais dis-moi… range ces lombrics… euh… vous n’arrêtez pas de trembler. ça va ? hmm… c’est juste un prétexte pour la laisser entrer gratuitement… leur petit manège a marché tout ce temps ? tu sais que c'est très dangereux, ce que tu viens de faire ? ! 22

même si le monsieur de l’accueil est conciliant, tu ne peux pas payer en vers de terre. si tout le monde faisait comme toi, la patinoire ferait faillite. et tu dois arrêter ce petit manège. tu comprends ? oui… elle est très docile… et compréhensive... mais alors, pourquoi elle resquille ? ! ce bouquin… je l'avais acheté parce que je voulais participer à des compétitions... je reproduisais ce que je voyais dedans pour m’entraîner… euh… celui-ci ? ça me rappelle des souvenirs ! moi aussi, je l’ai lu !

j’ai toujours voulu faire du patinage artistique… malheureusement, ma mère refuse, parce qu’elle a peur que je me blesse… toutes ces notes… mais petit à petit, j’ai réussi à reproduire les pas de ce livre sans tomber… je sais que c’est mal, mais… je voudrais continuer encore un peu pour… que je peux devenir comme les filles qui prennent des cours, si je m’entraîne beaucoup… alors, je me dis que j’en suis capable… tu le lui as dit ? …

attends... tu venais en cachette pendant tout ce temps ? si tu ne lui dis pas à quel point tu aimes ça, elle ne peut pas le deviner ! quoi ? tu as dit à ta mère que tu voulais patiner ? pour participer aux compétitions, il faut appartenir à un club et être suivi par un entraîneur. tiens, ce sont les coordonnés de clubs que je connais à nagoya. à nagoya, il y a plus de clubs que de patinoires… et je sais qu’il est difficile de savoir à qui s’adresser. ils ont tous des approches différentes. essaie de les appeler pour voir celui qui te correspondrait le mieux. oh… d’accord ! patinoires de nagoya patinoire Y patinoire X patinoires des autres départements club D club c club b club A entraîneur

et vous, vous êtes entraîneur dans quel club ? ! je… je ne suis pas entraî… euh… moi ? 18 heures ?! 26

bon, même si personne ne t'a encore choppée... ça suffit, avec les vers de terre ! merci, prof… monsieur ! “monsieur” ? ah, et… en quelle classe es-tu ? en 5e année de primaire.* tu as donc 10 ou 11 ans ? salut ! parles-en vite à ta mère ! si tu veux sérieusement devenir une athlète, tu n’as plus de temps à perdre. … inori ? je suis rentrée… * NDT : AU JAPON, IL Y A SIX ANNÉES DE PRIMAIRE.

euh… oui… j’ai plein de choses à gérer, tu sais… je suis obligée de t’aider à faire tes devoirs, alors rentre plus tôt. tu as vu l’heure ?! où est-ce que tu traînais, encore ?! euh… désolée… ne panique pas. tu te souviens de ce qui est écrit en gras dans le livre ? va chercher ton manuel.

euh… yuri… je t’en apporte un… je l’ai oublié… t’es qu’un boulet. et t’es tout le temps en retard. t’écris mal. tu oublies tout ce qu’on te demande. c’est mieux comme ça. rien. excuse-moi… qu’est-ce que je peux faire pour l’exposé de groupe ? pardon… euh… dans ce cas… roh, c’est bon, on s’en fiche ! c’est pour ça qu’on voulait pas faire équipe avec toi…

ça suffit, avec les vers de terre ! il faut que je ramasse des vers, sinon les oiseaux vont… aaah ! je veux… patiner… ah, je la connais. elle a pas grand-chose dans la cervelle. c’est elle ! regardez ! elle ramasse vraiment des vers de terre ! 30

une fille de la classe 2 m’a dit que le prof est bien embêté avec elle. qu’est-ce qu’elle fait avec ces bestioles ? elle les mange ? beurk ! je les mange pas… c’est pour patiner… “si tu veux sérieusement devenir une athlète, tu n’as plus de temps à perdre.” c’est pour m’entraîner, devenir forte, et un jour, participer aux… ough… snif…

quoi ?! une mission temporaire ? ça ne devait pas être… ough… hic… ough… j’aimerais que tu deviennes assistantcoach dans mon club. j’ai dit ça, moi ? hm ? enfin, en pratique, ce n’est pas un c.d.i., mais…

j’ai donc besoin de quelqu’un pour s’occuper des enfants pendant ce temps. l’un de mes élèves s’est illustré en danse sur glace. je voudrais qu’il participe aux compétitions des autres départements, et même à l’étranger. tu disais vouloir devenir entraîneur après avoir pris ta retraite de patineur, non ? super ! dans ce cas… mais je ne peux pas. c’est vrai… que je le pensais, avant… je n’ai pas les qualifications pour. HITOMI TAKAMINE EX-PARTENAIRE DE DANSE SUR GLACE DE TSUKASA 33

pas à moi. c’était votre dernière compétition… vous auriez dû gagner ! tout le monde pense que c’est uniquement grâce à toi. les qualifications ? tu as participé au championnat national… avec moi, non ? hitomi takamine, vous devez être déçue. justement… et ils ont raison… je n’ai jamais eu l’impression d’être devenu le patineur que je rêvais d’être. tous ces élèves mènent une vie totalement opposée à la mienne. à celle d’un mec qui s’est mis sérieusement au patinage après ses 20 ans. si je les entraînais alors que j’ai atteint le championnat national sur un coup de chance, j’aurais peur de les arnaquer. désolé… je comprends que tu me dises ça, mais… mais on a dansé à deux…

excusezmoi… mais, tu… tu penses vraiment tout ce que tu dis ? attends, tsukasa… ça n’a donc rien à voir avec l’envie ou non de devenir entraîneur. vous êtes bien hitomi takamine du club lux higashiyama ? je suis madame yuitsuka que vous avez eue au téléphone… désolée de vous déranger… bonjour ! je suis à vous tout de suite ! oh… c’était aujourd’hui ? ah ! 35

… ? c’est bien, tu as parlé à ta mère. oui, bien sûr. je peux rester ? oui, un peu… oh ? tu la connais ? oh ? vous vous y connaissez. mais l’école dure deux ans… et ensuite… tiens, prends un biscuit. la première semaine de cours est généralement à tarif réduit. je conseille aux enfants débutants de commencer par une école, dans un premier temps. en fait, sa grande sœur a fait du patinage artistique. elle a commencé à s'entraîner rigoureusement dès qu'elle a eu cinq ans… mais elle a rencontré plusieurs difficultés et elle a dû abandonner. alors… …

pour inori, c’est peine perdue… ?! mais elle insiste tellement, que j’ai fini par accepter de rendre visite aux clubs de nagoya avec elle. elle ne sait rien faire. sa grande sœur est très douée dans tous les domaines, mais elle… ses notes sont tellement mauvaises que ses camarades de classe se moquent d’elle… elle ne peut donc pas concilier études et patinage. si elle entend de la bouche d’un professionnel que ce n'est pas raisonnable, elle abandonnera sûrement… c’est sa mère, ça ?

on dirait que c’est la fin du monde pour sa fille, mais elle ne lui jette même pas un regard… eh bien… j’ai dit que je recommandais une école, mais elle pourrait aussi intégrer directement notre club. elle aura beau faire tous les efforts du monde, elle ne pourra jamais rattraper les enfants qui ont commencé en maternelle. je vous dis que c’est sans espoir. rien de mieux que des cours particuliers pour développer ses points forts… ils sont si jeunes, mais ils s’entraînent déjà aux sauts… inori ferait tache parmi eux. si seulement elle m’en avait parlé plus tôt… ! comme ils sont super doués. regarde…

ça ne me dérange pas. pardon ? nous n’avions pas l’intention d’aller jusquelà, aujourd’hui… laissons-la au moins faire un tour sur la piste. madame. je vais juger par moi-même… s’il n’y a vraiment aucun espoir pour elle.

arf ! je veux voir de mes propres yeux pour… excellente idée ! nous allons chercher des patins ! TSUKASA… c’est très bien ! mais… je pouvais pas rester sans rien dire face au discours de cette… aaah ! oui ! ! AVOUE… TU COMPTES ARROSER DE COMPLIMENTS CETTE JEUNE FILLE POUR QU’ELLE S’INSCRIVE ICI, PAS VRAI ? C’EST RUSÉ DE TA PART… ?! et… ok… comme tu en as beaucoup souffert, je sais que tu en es conscient, mais… je suis sérieuse, tu es du genre à en faire des tonnes avec ta grosse voix ! interdiction de surréagir ! ET J’AI UN TRÈS MAUVAIS PRESSENTIMENT… alors, fais attention à ce que tu vas dire ! n’oublie juste pas que d’autres parents sont présents. il ne faudrait pas qu’ils pensent qu’il y a du favoritisme ici… c’est ma plus grande hantise…

il faut beaucoup d'argent pour pratiquer le patinage de façon sérieuse. le patineur n’est pas le seul à devoir faire des efforts. je comprends ce que tu ressens, mais… n’oublie pas que c’est sa famille qui en pâtira le plus si elle jette l’éponge. … je sais. ce n’est pas du 32, mais du 34, ça ira ? son visage m’inquiète… je suis désolée. j’ai vraiment envie de lui permettre de patiner, mais qu’estce que je fais si elle s’avère réellement mauvaise ? laissemoi faire. j’ai beau t’avoir donné des conseils, je n’en ai jamais parlé à mes parents, moi. si je ne l’avais pas fait en cachette… et que j’en avais parlé plus tôt à ma mère, je pourrais patiner… quoi ?

tu peux y arriver. … tu es prête ? oui ! elle n’a pas de casque ! ah ! attends…

elle est rapide ! et elle accélère encore…

ELLE EST JUSTE EN TRAIN DE GLISSER, ET POURTANT… ON DIRAIT QUE DES ÉTOILES DANSENT SUR SON PASSAGE… QUI ESTELLE ? SUR LA GLACE… c’est une tout autre personne.

oh... tsukasa, fais gaffe à ce que tu dis ! pardon. comme elle patine mieux que ce que je pensais… regarde mieux ! vous n’êtes pas en train d’exagérer pour qu’elle s’inscrive, n’est-ce pas ? pas du tout ! elle est douée, vraiment… quoi ?! elle a un don. freinage en T. citron arrière. citron. bon, voyons les bases. elle n’a pas besoin d’aller dans une école ! elle peut commencer tout de suite ! mais pour pouvoir glisser à cette vitesse, elle a forcément quelque chose… tsukasa !!

honnêtement… je suis surprise. j’ai vu sa grande sœur… exécuter ce genre de pas quand elle était petite… mais elle… quand est-ce qu’elle a appris tout ça ? ! elle n’a pas froid aux yeux. en général, les débutants ont peur de tomber et ne sont pas capables de réaliser tous ces pas. elle est parvenue à maîtriser les bases toute seule. je t’ai dit de baisser le volume ! c’est un génie ! un vrai prodige ! slalom. croisés avant.

non. ce n’est pas juste glisser sur la glace ? bon, et si on essayait de patiner, maintenant ? patiner ? je suis sûr qu’elle serait capable de tester des figures qu’elle n’a jamais tentées ! je parle de patiner avec grâce ! tu sais qu’il faut utiliser les deux carres* de la lame des patins pour patiner… n’est-ce pas ? la “carre dedans”, à l’intérieur du pied… et la “carre dehors”, à l’extérieur. apprendre à utiliser à bon escient ces deux appuis est la première difficulté pour les débutants. * NDE : LES CARRES DÉSIGNENT LA POSITION DE LA LAME D’UN PATIN SUR LA GLACE : LA CARRE DEHORS CORRESPOND À LA COURBE INTÉRIEURE (1) ET LA CARRE DEHORS À LA COURBE EXTÉRIEURE (2).

la jambe qui donne l'impulsion doit rester tendue jusqu’au bout des orteils. le pied porteur est sur la carre dehors. JAMBE QUI NE SERT PAS D'APPUI = JAMBE LIBRE puis utilise toute la lame pour pousser sur la glace. incline la cheville vers le gros orteil pour te mettre sur la carre dedans… place d’abord tes pieds à 45 °. plie les genoux et garde les bras parallèles au sol. lever la jambe libre est plus joli visuellement. environ 45° environ 45° pousse mais si tes muscles fessiers ne sont pas assez développés, ça peut être difficile. alors, au début, mieux vaut ne pas forcer. tu pourrais tomber. sa jambe est si longue… tu dois te redresser en bombant le torse… si tu te penches trop en avant, la pointe de ton patin va accrocher la glace. puis il suffit de répéter le mouvement. euh… j’avance pas du tout… la jambe libre devient alors la jambe porteuse. une fois que tes deux jambes sont au même niveau, engage le pied porteur vers la carre dedans et pousse. ensuite, après avoir avancé, tu redresses ta jambe porteuse et tu rapproches l’autre. INTÉRIEUR

elle est surtout extrêmement sensible… JE SUIS VRAIMENT TROP NULLE, HEIN ? il faut que tu trouves ton centre de gravité, qui te permettra d’allier vitesse et grâce. ça nécessite de s’entraîner sans relâche et de ne jamais cesser de se perfectionner. on n’apprend pas à patiner en un jour. … réessaie en concentrant le poids de ton corps sur tes talons. 49

oui ! tu peux tendre un peu plus la jambe ? c’est amusant ! bravo, inori ! tu es douée ! elle comprend vraiment vite. avec quelques cours, elle progressera rapidement.

maman… ça faisait longtemps que je ne t’avais pas vu sourire, je suis vraiment émue… tu m’épates… maman, tu m’as fait un compliment ? non. dans ce cas, tu veux bien que je m’inscrive ?! je refuse qu’elle patine. mais je n’arrive pas à imaginer qu’une enfant débutant à cet âge puisse réussir… je ne pensais pas qu’elle était capable de tout ça… …

! au lieu de perdre son temps à patiner, elle pourrait trouver une autre activité plus à sa portée. l’expérience de ma fille aînée m’a fait réfléchir et… je suis désolée de vous dire ça, mais… sa grande sœur consacrait tout son temps au patinage, quitte à négliger ses loisirs. mais au bout du compte, elle a dû abandonner, car elle n’obtenait aucun résultat. elle était vraiment dévastée quand elle a arrêté. au lieu d’utiliser du temps et de l’argent pour des efforts qui ne seront pas récompensés… je préférerais qu’elle teste d’autres activités où elle prendrait plus de plaisir. inori ignore encore qu’elle peut avoir d’autres rêves que le patinage.

elle a raison… écoute, inori… je t’emmènerai à la patinoire de temps en temps, d’accord ? si elle n'avait pas autant de difficultés pour le reste… je la laisserais faire un essai, mais… si tu continues comme ça, tu deviendras peut-être plus comme les aut… inori, depuis que je t’aide à faire tes devoirs, tu y arrives mieux, non ? et tu oublies moins tes affaires, ces derniers temps. elle pourrait se trouver un rêve plus accessible. à 11 ans, on a encore plein d’autres choses à découvrir. non. inori ? ça ne me va pas du tout !

je… moi… m… j’ai toujours voulu faire du patinage, et rien d’autre ! !!!

et que vous prenez sur vous… je sais bien que toi et les professeurs… vous faites beaucoup d’efforts pour moi… je sais que c’est un sport très difficile… que même ma sœur a dû arrêter. mais j’ai toujours, toujours voulu faire du patinage. je ne voulais pas faire de caprice... alors je ne voulais pas vous embêter encore plus… je sais que je suis nulle… je me suis toujours sentie coupable. c’était comme une amulette de protection. quand je pensais au patinage, les critiques des autres ne m’atteignaient pas. mais en réalité, je ne sais pas vraiment patiner… je ne faisais que copier. j’étais fière de savoir monter sur des patins alors que beaucoup sont incapables de tenir debout sur la glace. j'ai rien pour moi…

au lieu de me forcer à les imiter. je veux trouver quelque chose qu'ils ne savent pas faire… si je ne suis pas capable d’être aussi forte que les autres… j'en ai marre d'être une bonne à rien. je veux me dire qu’il y a un domaine où je les bats tous. que je suis douée pour quelque chose. je veux plus avoir honte de moi !

laissez-la commencer tout de suite. commencer tout de suite ? “TOUT DE SUITE” ? EST-CE QUE TU… est-ce qu’on peut refuser après l’avoir entendue ? non. honnêtement, à ce stade, je suis incapable de me prononcer, que ce soit pour votre fille ou pour les autres enfants. maîtriser les techniques du patinage requiert un talent complexe… et même si on le possède, on ne peut jamais savoir jusqu’où on pourra aller. les patineurs japonais sont parmi les meilleurs du monde… c’est la question que posent 90 % des jeunes qui commencent. vous avez dit que vous ne pensez pas qu’elle puisse “réussir”. vous parlez du fait de devenir une athlète olympique, c’est ça ? ! 58

et cette enfant la possède. la volonté de tout miser sur la glace. c’est… mais il existe une aptitude indispensable qui permet de persévérer dans ce sport. la glace est le seul endroit sur lequel on peut s’entraîner au patinage artistique. c'est un sport qui demande plus de temps et d’argent que d’autres activités plus classiques. ces problèmes sont inévitables, et pour les surmonter… l’obstination est plus puissante que n’importe quel talent. en réalité, comme c’est un investissement financier important, il arrive souvent que les parents deviennent plus impliqués que leur enfant. oui… mais c’est vrai pour n’importe quelle activité. cinq ans… cinq ans… 59

JE SUIS LE MIEUX PLACÉ POUR COMPRENDRE CE QU’ELLE RESSENT. JE SUIS BÊTE, OU QUOI ? POURQUOI J’HÉSITE ? tsukasa, moins fort. aucun enfant de cet âge ne possède l’acharnement nécessaire ! en commençant aussi jeune, c’est sûr que les chances d’avoir une carrière sont plus élevées, mais… pourquoi j’étais aussi déterminé, à cette époque ? je n’ai pas abandonné. même si je n’avais pas confiance en moi, j’ai poursuivi mon rêve. qu’estce que j’espérais ? ...

je serai l’entraîneur de cette petite !

elle rattrapera le niveau des enfants qui patinent sous la pression de leurs parents ! jusqu’à présent, elle a tout appris par elle-même ! pardon ?! quoi ? mon échec me permet de comprendre ce qu’elle ressent. en termes de talent, elle possède largement ce qu’il faut pour progresser. elle n’a pas peur de se faire mal, elle est sportive, elle écoute, mais surtout elle est motivée ! de détecter le don qu’elle possède. si vous acceptez de la laisser s’entraîner… je pense que son potentiel explosera. non, je ne le pense pas, j’en suis certain !

voilà ce que je peux faire en tant que patineur ! je la mènerai vers le championnat national du japon ! je vous en fais solennellement la demande ! INTERRUPTEUR À ENTHOUSIASME ON vous devez la laisser patiner ! vraiment ! à tout prix ! il le faut ! et tout de suite ! par pitié, dites oui ! y a pas d’autre choix !

vous insistez à ce point… si… s… su… 64

s u p e e e r ! inori, c’est ça ? euh… je suis content pour toi ! MERCI… MONSIEUR… oui ! inori yuitsuka ! 65

c’est un joli nom… debout ! saluez ! euh... elle a toujours été comme ça ? elle déborde d’énergie… au revoir !

d'être folle de joie. elle a l’air… arrête ! c’est la panique à cause de toi ! bon… bonjour… a passé la nuit à travailler pour gagner sa vie tsukasaaa ! qu’estce que t’as fait ?! arrête de faire comme si tu voyais pas ce que je voulais dire ! euh… d’accord. ? calme-toi sur les compliments envers inori ! depuis l’autre jour, les parents me mettent une pression de dingue… sinon, j'en perdrai le sommeil ! 67

monsieur tsukasa ! ouais… ? il y aura plusieurs parents aujourd’hui, alors ménage tes ardeurs, ok ? bonjour ! !

ton sourire est le plus fabuleux que j’aie jamais vu ! qu'estce que je t'ai dit ?! mais… c’est la vérité…

Inori Yuitsuka En 5e année de primaire (11 ans) Née le 16 avril (bélier) Groupe sanguin : A 134 cm (petite) Elle aime : les animaux, les vers de terre, le patinage. Elle déteste : les maths et les dictées. Elle peut patiner jusqu’à 20 km/h (la vitesse moyenne d’un vélo), mais elle n’est pas aussi rapide à pied. (Quand elle s’est enfuie devant Tsukasa, elle était sous l’effet de l’adrénaline.) Elle fait sa tresse toute seule. Elle porte des leggings pour éviter que les patins ne frottent contre ses chevilles. Elle a acheté ses patins au centre sportif de Nagoya pour 28 000 yens*. Ils sont de la marque Jackson. * NDT : environ 180 €. Jackson ® est une marque déposée par Tournament Sports Marketing Inc.

Ils donneront tout pour vivre de leur passion ! Tome 1 en librairie le 7 février !

Vous êtes fans de nos mangas ? Retrouvez toute notre actualité et plus encore sur notre site www.nobi-nobi.fr Rejoignez-nous sur nos pages Facebook, Twitter et Instagram pour suivre toute l’actualité de vos séries préférés, mais aussi partager vos avis et participer à des concours exceptionnels. nobi nobi! le manga pour les petits et les grands s’ils sont sages ! Pour ne rien rater, abonnez-vous à notre newsletter *

nobi nobi ! s'engage pour l'environnement en réduisant l'impact carbone de ses livres. Rendez-vous sur www.pika-durable.fr MEDALIST volume 1 ©2020 TSURUMAIKADA All rights reserved. First published in Japan in 2020 by Kodansha Ltd., Tokyo. Publication rights for this French edition arranged through Kodansha Ltd., Tokyo. Édition française : 2024 Pika Édition / nobi nobi ! Tous droits réservés Traduction : Claire Olivier (B.L.A.C.K. Studio) Adaptation graphique : Studio Charon Suivi éditorial : Julie Seta Relecture et vérification : Nathalie Dechamps Direction éditoriale : Pierre-Alain Dufour Direction artistique : Olivier Pacciani ISBN 978-2-37349-658-1 Dépôt légal : février 2024 Imprimé par Grafica Veneta (Italie). Tous droits réservés. Reproductions, téléchargements et diffusions interdits.

RkJQdWJsaXNoZXIy ODQwMzA=