HAKAISHIN MAGU-CHAN © 2020 by Kei Kamiki / SHUEISHA Inc.

Il y a bien longtemps, l’humanité est parvenue, au terme d’une grande bataille, à enfermer le dieu de la destruction dans une pierre sacrée. Mais des siècles plus tard, dans un petit village de bord de mer, une collégienne du nom de Ruru Miyanagi trouve cette pierre sur la plage et en brise malencontreusement le sceau... Le dieu de la destruction est de retour, mais sous quelle forme ?! C’est le début de tranches de vie drolatiques en compagnie des dieux maléfiques !! Kei KAMIKI

1 Kei KAMIKI

S OMMA I R E CHAPITRE 1 Ruru Miyanagi, la jeune fille.............................................5 CHAPITRE 2 Ren Fujisawa, le jeune garçon........................................61 CHAPITRE 3 Naptaakh le corrupteur...................................................87 CHAPITRE 4 Magu le destructeur va faire des courses comme un grand.........................................111 CHAPITRE 5 La ligue des victimes.........................................................131 CHAPITRE 6 Celui qui illuminait les ténèbres....................................151 CHAPITRE 7 Izuma Kisaragi, le chevalier saint................................171 God of destruction Mag-Menuek 1

ô seigneur, manifestetoi pardelà l’abîme !! ô grand dieu maléfique qui sème la dévastation !! écoute les suppliques de tes fidèles serviteurs, les adorateurs du chaos !! magmenuek !! dieu de la destruction !! vous êtes donc ceux qui ont osé m’éveiller… pauvres fous d’humains… CHAPITRE 1 : Ruru Miyanagi, la jeune fille

CHAPITRE 1 Ruru Miyanagi, la jeune fille

bon sang… nous arrivons trop tard !! ces fieffés adorateurs du chaos ont fini par commettre l’irréparable !! ils ont invoqué le dieu de la destruction dans notre monde !! ainsi soitil… misérables créatures… abats ton courroux sur les chevaliers saints, ces mécréants qui se dressent contre nous !! mouah ha ha ha ha !! mag-menuek, toi qui commandes au carnage !!

contemplez l’éclat... de mon rayon destructeur !! tout n’est pas perdu, son incarnation est incomplète !! nous pouvons encore agir !! pierre de confinement sacrée, je t’en conjure !! LES SIÈCLES ONT PASSÉ… DEPUIS LE DERNIER COMBAT ENTRE L’HUMANITÉ ET MAG-MENUEK, LE DIEU DE LA DESTRUCTION… apaise la colère de cette infâme déité destructrice !

ET UN JOUR, DANS UN PETIT VILLAGE DE BORD DE MER… ? RURU MIYANAGI 2 E ANNÉE DE COLLÈGE

une pierre précieuse ? c’est quoi, ce truc ? ça valait le coup d’aller à la pêche aux coquillages !! peut-être même que ce joyau vaut très cher ?! j'imaginais pas faire une trouvaille pareille dans notre bled paumé… c’est une récompense pour mes bonnes actions ? ah, c’est toi, ren ! qu’estce que tu fabriques ici ? ruru ? 12

hé hé hé, ne t’inquiète pas pour moi… si tu n’as pas d’argent, viens plutôt manger à la maison ! toujours aussi modeste, ton train de vie... tu veux des palourdes ? je ramasse des coquillages !! à moi la fortune, maintenant !! regarde un peu ce bijou que j’ai trouvé !! à tous les coups, c’est du verre… bye, rentre bien ! eh, qu… hein ?! le jour où les brocanteurs de la télé seront de passage ici… mais il va voir !! il n’a pas l’œil du chasseur de trésor ! tant pis pour lui ! REN FUJISAWA 2 E ANNÉE DE COLLÈGE tss, ren, alors…

la boulette !! sa cote va descendre en flèche !! je l’aurais éraflé avec mon râteau ?! pourquoi ?! il y a une petite fêlure !! j’arriverai peut-être à colmater le trou… mais si je serre bien, comme ça… ?!

quoi ?! quoi... quoi... quoiquoiquoi ?! qu… le sceau… est enfin brisé…

stupide créature… c’est donc toi qui as interrompu mon sommeil… est-ce à cause de la pierre où j’étais enfermé ? pourquoi ai-je un corps minuscule ? hein ?

trop dégueuuu !! que signifie cette insolence ? misérable humain… un umibôzu, le légendaire monstre marin ?! quand même pas… c’était quoi, ce machin ? le service smashé pleine puissance est sorti tout seul… ? un poulpe qui parle ? une méduse ?

?! ah non !! il sait même pas nager, en fait !! mon enveloppe charnelle m’obéit mal… d’où tu sors, toi ? t'as l'air d'une bestiole de la mer, pourtant… tu me demandes ce que je suis ? mais jadis, certains de tes médiocres congénères… tétanisés par mon omnipotence… pour simplifier, je suis un être supérieur… aucun mot en ce monde ne peut me définir… m’ont nommé magmenuek… le dieu de la destruction ! la… la destruction ?! mag…

… magnu… magmenuek ! … mag… comment, déjà ? magnet… magma ? ok, je vais t’appeler magu !! moi, c’est ruru… enchantée !! ?! tu veux me manipuler ?! bah, peu importe… votre stupidité congénitale vous rend aisément manipulables. dis donc, sois poli. on se connaît même pas ! vous avez beau être des créatures inférieures, je n’aurais jamais cru tomber sur un spécimen dépourvu à ce point de la moindre trace d’intelligence… l'humanité a bien régressé en mon absence… … ma… magu ? 19

Nous autres, êtres supérieurs, dominons le monde depuis des temps immémoriaux... Et les créatures inférieures, avec une révérence mêlée d’effroi, nous ont donné le nom de divinités du chaos... Je suis la plus grande d’entre elles... Mag-Menuek le destructeur ! hélas, une bande de ces misérables primates s’est dressée contre moi… les chevaliers saints m’ont enfermé au sein de cette gemme où j’ai passé plus de six cents ans en sommeil, dans les profondeurs océaniques… ah oui ! la pierre précieuse s’est cassée !! crotte… j’espère que ça se répare avec de la colle… j’oubliais !!

triple andouille !! plus rien ne peut empêcher ma résurrection, désormais ! cette vile prison minérale est anéantie…

? puisque c’est comme ça, je m’en vais ! adieu, magu ! c'était mon ticket pour la richesse !! qu’est-ce qui t’a pris de la casser ?! magu ? pourquoi t’as l’air d’un poisson séché, maintenant ? je ne pensais pas mon enveloppe charnelle si affaiblie… elle ne peut même plus contenir ma propre puissance… soyez maudits… pitoya… bles… humains… je ne voulais pas te tuer !! aaah, accrochetoi !! ne meurs pas, magu ! il vient de claquer ?!

où suisje ? hrm ? ah ! ici, c’est chez moi ! !! tu es revenu à la vie !! j’ai bien failli devenir une meurtrière… ne te flatte pas, je suis immortel… je n’ai rien à craindre d’une créature aussi rachitique que toi ! mais cet affaiblissement est un problème… je dois me hâter d’achever ma résurrection et retrouver ma souveraineté d’antan… 23

mon pauvre… je vois… tu te retrouves seul au monde, alors… si tu as besoin d’aide, je peux te filer un coup de main ! hmm… l’intention est louable, humaine ! très bien, tu seras donc mon apôtre et tu te consacreras à hâter ma résurrection ! sont sans doute retournés à la poussière, compte tenu de votre faible espérance de vie. hélas, les adorateurs du chaos qui me révéraient voilà six siècles de ça… ph'nglui mglw'nafh wgah'nagl fhtagn ! iä ! iä ! ta tâche la plus pressante est de régénérer ce corps humiliant… en m’apportant de quoi nourrir ma chair et mon sang. j’exige … des offrandes !!

quelle est cette substance ? du nattô*. disons qu’on aime ou qu’on déteste… j’espère que ça te plaira… c’est vraiment de la nourriture ? quelle curieuse matière… tu n’aurais pas plutôt un bœuf ou une chèvre à me sacrifier ? les palourdes mettent du temps à dégorger. c’est tout ce que j’ai sous la main… ?! non ! * NDT : GRAINES DE SOJA FERMENTÉES À L’ODEUR TRÈS FORTE.

c’est quoi, cette réaction ?! dis quelque chose !! ta critique culinaire donne pas envie. et sa haute teneur en protéines nourrit efficacement ma chair… cette consistante visqueuse et ces relents de putréfaction m’évoquent le chaos originel… pas mauvais… je suis satisfait… mortelle, j’attends de toi des offrandes de nattô chaque soir ! hein ?! parce que tu comptes squatter chez moi ?! c’est impossible, on n’a pas les moyens de garder un animal, ici !

elle bosse non-stop et ne rentre presque jamais. ma mère a dû partir travailler outremer… mon père est mort quand j’étais petite… ça nous a rendu la vie plutôt difficile ! j’exaucerai n’importe lequel de tes vœux ! ?! sérieux ?! très bien… en récompense de tes services… si sa révérence à mon égard ne suffit pas… alors… je la prenais pour une agnelle docile, mais elle me tient tête. je n’ai qu’à exploiter sa cupidité de vulgaire humaine !

oui, tu n’as qu’à demander… et j’anéantirai tout ce que tu souhaites ! ah, ce genre de vœu. j’en ai pas besoin, alors… peut-être, n’empêche que j’ai pas envie de casser quoi que ce soit. comment ? mais de tout temps, tes congénères m’ont quémandé des actes de destruction ! … bon, ok… alors mes pouvoirs te sont… inutiles ? 28

le ménage ? soit… je balayerai tout jusqu’à la dernière miette ! par contre, ces cornes bizarres, tu oublies ! hrm ? aide-moi à faire le ménage ! dans ce cas… un jeu d’enfant pour moi… fort bien… passe l’aspi, pendant ce temps ! moi, je m’occupe de la salle de bain… un engin dédié à ramasser la poussière, voyez-vous ça… la pittoresque astuce de ces humains prête à sourire, parfois ! mais quand cette impertinente créature verra mon exploit, elle ne pourra que s’incliner devant moi… soyez remercié ! 29

hrm ? ?! c’était quoi, ce bruit ?! il s’est passé un truc ?! mwooh !! magu ?! coupe le courant !

m a g u u u ! franchement, pour quelqu’un qui se la raconte autant… on fait le fier et on ne sait même pas se servir d’un aspirateur, hein ? traîtresse… tu as tenté de m’enfermer à nouveau !! la vache !! mais non !! beurk, t'es couvert de saletés… aspiration cyclonique tu vas bien ?!

les dons… me feraient défaut ? à moi ? ?! t’es vraiment pas doué ! euh… non… pardon !! je ne voulais pas te faire de la peine… ne le prends pas mal !! CE N’ÉTAIT PAS LE PROBLÈME. une simple mortelle ose se moquer de moi ?! je lui revaudrai cet affront !! certes, il me serait aisé de la briser comme un fétu de paille, mais… je dois faire d’elle mon apôtre servile… qu’elle tremble, se soumette et se prosterne devant ma toutepuissance !! désolée…

j’ai pas confiance !! ordonne et j’obéirai !! beurk ! je te promets d’exaucer ton vœu, cette fois !! attends, laisse-moi encore une chance !! ET AINSI… ENTRE LA JEUNE FILLE ET LE DIEU DE LA DESTRUCTION. COMMENÇA UNE ÉTRANGE COHABITATION… alors, enfin réveillée… ? dodo… fouaaah… LE LENDEMAIN MATIN… 33

en ma présence, tu dois t’incliner jusqu’à toucher terre ! je n’apprécie guère que tu me regardes de haut… créature indolente qui se vautre dans la paresse ? qu’estce que tu fiches dans ce coin ? vas-y mollo sur les blagues au saut du lit ! pas ma faute si t’es court sur pattes ! c’est très mal élevé ! pourquoi est-ce que tu nous regardes de haut ? et toi, d’abord… t’es content, comme ça ? là ! la vue est dégagée… c’est acceptable… c’est dans l’ordre des choses, humaine ! 34

d’abord, je m’appelle ruru, pas “humaine” ! on a déjà fait les présentations, non ? tu pourrais au moins te souvenir de mon nom !! ferais-tu preuve de respect envers un tas de cloportes ? voilà ce que sont les humains, à mes yeux ! que me chantestu là ? et ces fous se perdent inlassablement en futiles conflits fratricides… ces pathétiques créatures n’ont pas progressé d’un iota depuis les temps anciens ! j’ai maintes fois exaucé leurs désirs destructeurs en échange d’offrandes… 35

flûte, il est déjà si tard… je dois encore étendre la lessive avant de partir à l’école ! rien ! tu t’es enfin décidée à faire appel à mes pouvoirs ? que faut-il détruire en ton nom ? dis, magu… je peux te demander un petit service ? ouah ! le temps est à l’orage… je me demande si ça va sécher… s’il se met à pleuvoir quand je suis au bahut… rentre le linge, s’il te plaît !! 36

à ce soir ! bon, j’y vais… si tel est ton souhait… je l’exaucerai ! fort bien… et fais très attention à mon uniforme scolaire, j’y tiens ! évite de le froisser ou de le mouiller. ? ah, tu refuses de m’obéir ? médiocre petit mécanisme… silence… cesse ce tapage assourdissant… quelle est cette chose ? 37

tu ne mérites que le néant… camelote exaspérante ! est-ce que j’ai bien fait de confier la maison à magu ? pourvu qu’il soit sage, au moins… il ne l'est pas. À FORCE DE RESTER TOUTE SEULE... JE N'AVAIS PAS DIT "À CE SOIR" EN SORTANT DEPUIS UN BAIL. ÇA M'AVAIT MANQUÉ... 38

OUF, PAS TROP TÔT. AH, RURU !! allô ? ON VA BIENTÔT SE VOIR À L’ÉCOLE, QU’EST-CE QUI T’ARRIVE ? ça ne répondait pas quand j’ai appelé chez toi… alors je me suis inquiété ! hein ?! ah non, surtout n’y va pas ! oui, mais… LA FORME, REN ?! JE DOIS TE PRÉVENIR, ON N’A PAS COURS, AUJOURD’HUI ! LE TYPHON A DÉVIÉ, LE BAHUT EST FERMÉ ! sérieux ?! y’a carrément un typhon en approche ? RENTRE VITE CHEZ TOI, C’EST DANGEREUX !! c’est gentil de te faire du souci, ren ! M… MAIS NON, C’EST RIEN !!

je dois faire des courses avant d’être bloquée chez moi. d’ailleurs, le frigo est vide… je vais rentrer me faire à manger, tiens ! ouais, la chance ! un jour de vacances ! ah oui… si je prenais du nattô pour magu ? ! ces malheureux humains sont si impuissants ! tss… même pour ces menues corvées, elle ne peut se passer de moi… l’averse commence…

mon propre poids ne suffit pas ! quelles rafales… hrm ? VOUS ÊTES PRIÉS DE VOUS RENDRE AUX REFUGES DÉSIGNÉS… ALERTE AU TYPHON, UN ORDRE D’ÉVACUATION A ÉTÉ DONNÉ…

ouah ! hiii, cette pluie rigole pas ! j’ai sousestimé le danger. on va pas traîner ici… j’espère que le linge n’a rien… magu ?

hrm... hrm. hrm !

vais-je être renvoyé dans les fonds marins ? impuissant face à une simple pluie… c’est pitoyable ! j’ai sans doute trop consommé d’énergie car la force me manque. moi qui étais enfin libre et tout près de rétablir ma domination sur l’espèce humaine… voilà qui est fâcheux … ah, t’es là !!

pardon !! c’est de ma faute !! magu !! ? pourquoi es-tu ici, inconsciente ? !! “fais très attention à mon uniforme scolaire, j’y tiens !”

le vent a emporté ton précieux uniforme ! c’est pas le moment !

pourquoi es-tu venue ici, sinon ? ne souhaitais-tu pas que je veille sur ton vêtement ? ? quelle question !! parce que les amis sont plus importants !! cesse ces inepties ! entre un être supérieur tel que moi et une vulgaire humaine ? de l’amitié ? c’est un rapport de domination inchangé depuis des temps immémoriaux… une relation d’égal à égal est impensable ! et celles-ci reçoivent mes faveurs… j’asservis les créatures inférieures par la terreur…

moi, je sors des inepties ?! c’est celui qui dit qui y est, d’abord ! t’es débile, ou quoi ?! ?! moi aussi, je sais… comme c’est dur d’être seul !! et tous ceux que tu connaissais ont disparu ! tu es affaibli après tout ce temps enfermé… t’as pas bientôt fini de jouer les durs ?! es-tu venue me chercher ou me détruire ? je ne comprends pas… ?

si tu galères, demande de l’aide !! ne sois pas si solitaire !! à quoi bon te demander de l’aide ? toi-même, tu tiens à peine debout… raah ! t’as raison ! on fait quoi ?! quelle idée ! moi, me reposer sur une humaine ? bouah ?!

il va dévaster la ville entière !! surtout que si ce typhon empire encore… dans mon état optimal… ma puissance ne connaît aucune limite ! ? tu serais capable de détruire quoi ? si tu retrouvais tes forces… dis, magu… dans ce cas… tiens !! oh, ça alors !!

très bien, j’accepte ton offrande, humaine… alors … que veux-tu voir anéanti ?

rien, magu ! ton pouvoir ne sert pas qu’à détruire !! si tu veux mon avis…

tu es bien un dieu de la destruction… bravo, magu !

? magu ? mon corps… a atteint ses limites… comme je le craignais, c’était un peu tôt pour déployer toute ma puissance… sans rien détruire… attends, magu !! quoi ?! elle a fait appel à mes pouvoirs destructeurs… il existe donc de si étranges humains… m a g u u u !

ah, j’ai eu peur ! j’ai tout de même du mal à te comprendre… pourquoi ? tu me méprises et m’humilies mais m’aides à me régénérer… si je devais choisir… hmm… mon souhait ? encore cette histoire ? quel est ton souhait, à la fin ? je voudrais juste… qu’on soit amis ! je vois… tous les humains que j’ai connus par le passé étaient mus par la peur… qu’ils se soumettent ou se rebellent…

mais celle-ci ne semble chercher ni l’un ni l’autre, seulement à instaurer une relation d’égalité… ruru ! hein ? tu es vraiment… une curieuse créature ! parle pour toi ! C’EST AINSI… j’ai besoin de mieux comprendre les siens, si je veux asseoir ma domination sur eux… cette humaine dépasse mon entendement… QUE S’ÉTAIENT RENCONTRÉS DEUX ÊTRES QUE TOUT OPPOSE… UN DIEU MALÉFIQUE QUI COMMANDE À LA DESTRUCTION… ET UNE JEUNE FILLE INNOCENTE. ah, zut ! il va falloir que je relave le linge…

aaaaah ! le mur ! le téléphooone ! MAIS LE JOUR OÙ ILS SE COMPRENDRONT PARFAITEMENT… tôt ou tard, j’aurai ma revanche… EST ENCORE LOIN. quel affront… sois maudite, primate… et tu seras privé de repas tant que t’auras pas réfléchi à ce que tu as fait !! 59

Tome 1 en librairie le 6 septembre ! Kei KAMIKI

Vous êtes fans de nos mangas ? Retrouvez toute notre actualité et plus encore sur notre site www.nobi-nobi.fr Rejoignez-nous sur nos pages Facebook, Twitter et Instagram pour suivre toute l’actualité de vos séries préférés, mais aussi partager vos avis et participer à des concours exceptionnels. nobi nobi! le manga pour les petits et les grands s’ils sont sages ! Pour ne rien rater, abonnez-vous à notre newsletter *

HAKAISHIN MAGU-CHAN © 2020 by Kei Kamiki All rights reserved. First published in Japan in 2020 by SHUEISHA Inc., Tokyo. French translation rights in France and French-speaking Belgium, Luxembourg, Switzerland and Canada arranged by SHUEISHA Inc. through VME PLB SAS, France. Édition française : 2023 Pika Édition / nobi nobi ! Tous droits réservés Traduction : Yohan Leclerc Adaptation graphique : Studio Charon Suivi éditorial : Julie Seta Direction éditoriale : Pierre-Alain Dufour Direction artistique : Olivier Pacciani Loi n° 49.956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse. ISBN 978-2-37349-846-2 ISSN 2677-5239 Dépôt légal : septembre 2023 Imprimé par Dupliprint Mayenne (France). nobi nobi ! s'engage pour l'environnement en réduisant l'impact carbone de ses livres. Rendez-vous sur www.pika-durable.fr Vous êtes ici à la fin du livre. Ce manga est publié dans son sens de lecture original : Il faut donc le lire de droite à gauche. ATTENTION ! Tous droits réservés. Reproductions, téléchargements et diffusions interdits.

RkJQdWJsaXNoZXIy ODQwMzA=