10 nov 2022

Le manga PPPPPP en librairie en mars 2023.

10 ans de manga, ça se fête !

En 2023, cela fera 10 ans que nous avons publié notre premier manga : Pan pan Panda ! Depuis, nous n’avons eu de cesse de proposer des mangas pour les plus jeunes avec un contenu adapté, sans violence extrême ni érotisme. L’année 2022 a été marquée par la création d’une nouvelle collection tout public : Genki et par l’arrivée de la licence Star Wars dans notre catalogue ! Cela nous a permis de montrer toute la diversité du manga pour tous les âges avec en fil rouge notre volonté de proposer des titres aux thématiques variées et safe content.

L’année 2023 sera l’occasion de fêter cet anniversaire comme il se doit ! Nous vous réservons de nombreuses surprises tout au long de l’année à commencer par de nouvelles licences que nos équipes ont été dénicher dans les meilleurs magazines des plus grandes maisons d’édition mangas au Japon !
Nous sommes très heureux de vous annoncer en préambule de cet anniversaire l’acquisition d’un titre du célèbre magazine Shônen Jump de Shueisha : PPPPPP !

Un shônen à la thématique originale issu du Shônen Jump

Prépublié depuis septembre 2021 dans le magazine Weekly Shônen Jump des éditions Shueisha (le magazine de tous les shônen à succès de Shueisha), sous le nom de PPPPPP  (ピピピピピピ), PPPPPP est une série en cours au Japon, avec 5 tomes parus.
Au Japon, les premiers tomes de la série se sont rapidement hissés dans les tops des ventes mangas.

PPPPPP : l’histoire

Il était une fois des septuplés, dont six étaient des prodiges du piano. Le septième, Lucky, subissait les foudres de leur père, l’illustre pianiste Otogami, pour qui un médiocre n’a pas le droit d’être musicien, au point que sa mère a fini par divorcer. Malheureusement, elle a ensuite été hospitalisée et Lucky a été envoyé chez une tante qui l’exploite. 

Alors que ses frères et sœur sont des célébrités sous le nom de sextuplés Otogami, lui n’a le droit de jouer du piano qu’à l’hôpital, et forcément tout bas pour sa mère. Un jour, celle-ci le pousse à écouter son amour du piano et à entrer au conservatoire. Armé de son PPPPPP (pianississimo pianississimo), Lucky se lance corps et âme dans la musique !

Comment être fortissimo en étant pianississississimo ?

Shônen dans la plus grande tradition des titres du Shônen Jump de Shueisha, PPPPPP propose un thème original en shônen avec tous les ingrédients chers au genre pour vivre une grande aventure : un héros (Lucky) qui à la suite d’un malheur (la maladie de sa mère) va partir en quête (ici pas d’un item magique ni d’un monstre légendaire, mais du talent), devoir se dépasser pour parvenir à son rêve (jouer avec ses frères et sœurs sur scène pour leur mère). 

Comme dans tous les shônen, le héros devra faire face à de nombreux obstacles pour parvenir à son but ultime. Si les combats ne sont pas physiques, on en ressent toute l’énergie, le désespoir et la passion grâce aux illustrations spectaculaires, aux traits acérés de Mapollo 3. Dans ce shônen artistique et musical, le scénario et les dessins sont tels les notes sur une partition de musique qu’on entend presque le piano au fil des pages : tout cela conduit le lecteur vers une apothéose de sons et d’images vibrantes et vivantes qui touchent le cœur et l’âme.

Le lecteur suivra l’histoire de sextuplés Otogami, enfants d’un pianiste de génie qui déteste la médiocrité. Ces sept enfants semblent tous voués à devenir des virtuoses tous comme leur père ! Chacun a un talent propre qui lui permet d’évoquer quelque chose à travers sa musique… Tous ? Non, Lucky semble dénué de tout talent. C’est pourquoi sa mère la soustrait à l’attention de son père.

Si Lucky n’est pas un virtuose ni une oreille absolue, il a cependant toujours aimé jouer du piano pour ceux qu’il aime : ses frères et sœurs alors même qu’ils n’étaient encore que des bébés, puis sa mère durant son séjour à l’hôpital. Bien que sa technique ne soit pas irréprochable, Lucky parvient à faire ressentir à certaines personnes du public non pas une quelconque « fantaisie » mais une vision réaliste, touchante et vibrante… comme si son piano permettait d’exaucer les souhaits que chacun a au plus profond de son cœur ! Et si comme ses frères et sœurs il était capable de créer par son jeu une représentation visuelle ?

Mais ce talent sera-t-il suffisant pour faire de lui un grand pianiste ? Parviendra-t-il à exaucer le dernier souhait de sa mère : les voir jouer tous les sept ensemble avec ses frères et sœurs ? Son père, qui mettra ses frères et sœurs sur sa route pour le pousser dans des duels musicaux, acceptera-t-il de voir et de reconnaître enfin son talent ?

Le saviez-vous ?

"pianississimo", dont l'abréviation est "PPP", désigne des notes encore plus faibles que pianissimo. Le titre du manga, "PPPPPP", serait donc l'équivalent "pianississississimo".
Tout au long du manga, le lecteur apprendra des termes musicaux, expliqués et mis en pratique par les protagonistes. Les morceaux joués sont également expliqués aux lecteurs par des notes ainsi que par les personnages.

Les plus grands concours musicaux du monde et plus particulièrement du Japon seront également abordés avec leurs spécificités.
Toutes ses informations sont distillées dans le manga pour une meilleure compréhension sans toutefois alourdir les propos.

Dès le 1er mars 2023, découvrez PPPPPP tome 1 en librairie. Collection nobi nobi ! Shônen. Série en cours.


Couverture de PPPPPPPPPPPP tome 1
Dessin et scénario : Mapollo 3
Traduction : Anne-Sophie Thévenon
Collection : Shônen
Format : 120 x 180 mm
208 pages
7,20€ TTC
Dès 11 ans.
Sens de lecture japonais

Livres liés à cette actualité