AUSTEN Jane

Auteur



Jane Austen est née le 16 décembre 1775 à Steventon dans le Hampshire en Angleterre, entourée d’une petite famille unie et aimante. Son éducation est mise entre les mains de ses frères aînés, et rythmée par ses nombreuses lectures qui lui donneront le goût des lettres. Curieuse et soutenue par sa famille, elle va s’essayer à différents styles littéraires avant de trouver sa voie dans les romans. Sa carrière démarre fort avec le succès de Raison et Sentiments en 1811 puis d’Orgueil et Préjugés en 1813, de Mansfield Park en 1814 et d’Emma en 1815.

Son œuvre, en plus de décrire des récits d’amour mythique, est une critique des romans sentimentaux de la seconde moitié du XVIIIe siècle et se fond dans le réalisme littéraire apparu au XIXe siècle. Ses sujets de prédilection, qu’elle traite avec une pointe d’ironie et de moralisme, concernent la situation de la femme vis-à-vis du mariage dans une société où elles ne peuvent être indépendantes.

Malheureusement, sa vie ne se terminera pas aussi bien que dans ses histoires et elle mourra célibataire le 18 juillet 1817 à Winchester. Deux de ses romans seront publiés à titre posthume : Northanger Abbey et Persuasion. Elle n’aura jamais le temps d’achever son tout dernier récit, intitulé Sanditon.

Bien que très peu reconnue de son vivant, sa réputation et son œuvre seront redécouvertes par un vaste lectorat quand son neveu écrira Mes souvenirs de Jane Austen, présentant une auteure sympathique, touchante et haute en couleur.

Aujourd’hui, Jane Austen est une femme de lettres adulée par un large spectre de lecteurs, son œuvre appartenant au patrimoine littéraire britannique. Ses récits ont même inspiré des dérivés littéraires tels que Le journal de Mr Darcy écrit par Amanda Grange nous narrant Orgueil et Préjugés du point de vue du célèbre admirateur de Mlle Bennet.

  • Couverture Raison et sentiments miniature